Tourisme

[metaslider id=569]

 

Avec une superficie de 2 381 741 km², l’Algérie est un vaste pays, le premier en Afrique. Son littoral s’étend sur 1 200 kilomètres et regroupe les plus grandes villes du pays qui regorgent de sites naturels et archéologiques datant  de l’époque romaine ou ottomane et de plages de sable fin bordées d’une mer turquoise.

Le relief de l’Algérie est des plus contrastés. Il est constitué de plaines, de hauts plateaux, de chaînes montagneuses et d’une immense étendue désertique de 2 millions de km². Elle bénéficie d’un climat clément, caractérisé par un ensoleillement quasi permanent.

L’Algérie compte 10 parcs nationaux et sept sites  classés au patrimoine mondial de l’UNESCO :

  • Tassili n’Ajjer, dans les wilayas de Tamanrasset et Illizi.
  • La Vallée du M’zab dans la wilaya de Ghardaïa.
  • Kalaât  Béni Hammad dans la wilaya de M’Sila.
  • La Casbah d’Alger.
  • Tipaza.
  • Timgad dans la wilaya de Batna.
  • Djemila dans la wilaya de Sétif.

Le centre

 

Alger centre

Alger centre

 

Surnommée « El Bahdja » (la joyeuse) ou encore Alger la Blanche, la capitale est aujourd’hui la première agglomération du Maghreb. Fondée par Bologhine Ibn Ziri, en l’an 960, sur les ruines de l’ancienne ville romaine Icosium » l’île aux mouettes », l’ancienne ville ottomane s’étend sur une trentaine de kilomètres. Elle est bordée au nord et à l’est par la mer Méditerranée formant la  baie d’Alger dominée par la Casbah – la vieille ville musulmane.

Les amateurs de neige peuvent skier dans les monts de Chréa, près de la ville de Blida, située dans la plaine de la Mitidja à une quarantaine de kilomètres à au sud ouest de la capitale.

A moins de 100 kilomètres à l’ouest d’Alger, se trouvent  Tipaza et Cherchell, anciennes villes romaines qui renferment  de nombreux vestiges.

A une centaine de kilomètres d’Alger, c’est la Kabylie qui accueille les skieurs sur les montagnes du Djurdura, les randonneurs dans les forêts de Yakouren  et les amateurs de la mer, le long du littoral et  sur les plages de Dellys, Azzefoun et Tigzirt.

L’est

 

Surnommée la « ville des ponts suspendus », Constantine (ancienne Cirta) est la capitale de l’est algérien. Elle est bâtie sur un rocher dominant de profondes gorges au fond desquelles coule l’oued Rhummel. Elle fut fondée par l’empereur Constantin Ier qui lui donna son nom. Ville du mâlouf,  musique arabo-andalouse, Constantine est un pôle culturel et universitaire très important. Des édifices comme la grande mosquée de l’Emir Abdelkader ou le Palais du Bey témoignent de la richesse architecturale de la ville.

Annaba, Skikda, Béjaia et Jijel sont les principales  villes côtières de l’est.

 

Construite sur les ruines de l’ancienne cité connue sous le nom de Hippone,   Annaba est aujourd’hui la quatrième ville du pays. Le principal point d’intérêt de la ville, outre les ruines antiques, est la Basilique Saint-Augustin, érigée à la mémoire de ce prêtre né en Algérie en 354 avant  J-C et qui lui a donné ses lettres de noblesse.

Skikda, la ville des fraises, autrefois baptisée Philippeville, en hommage au roi Louis-Philippe, la ville de Skikda était un petit port à vocation commerciale qui s’est considérablement agrandi aujourd’hui.

 

Béjaia est connue pour avoir été une importante escale phénicienne, un grand port de l’époque romaine et un centre de rayonnement social de la dynastie berbère des Hammadites au Xe siècle.

 

 

 

Jijel est réputée pour sa corniche, longue de près de cent kilomètres qui la sépare de Bejaïa.

 

 

L’ouest

Oran « El Bahia » (la radieuse) Issue d’un passé colonial mouvementé (espagnol, turc et français), la région oranaise a su se former sa propre identité. Sa côte est jalonnée de plages dont certaines figurent parmi les plus sauvages de la Méditerranée. Surnommée « El Bahia » (la radieuse), Oran est la capitale de l’Oranie et la seconde ville du pays. L’agglomération compte aujourd’hui près de deux millions d’habitants. Elle est  reconnue pour son  patrimoine musical,  notamment le raï dont la renommée a dépassé les frontières.

Tlemcen, située à 800 m d’altitude, est la deuxième ville de l’ouest. Elle possède des édifices mauresques présentant  des similitudes avec ceux de l’Andalousie.

 

Mostaganem a, quant à elle, gardé un caractère ancien, mais s’est également ouverte à une économie moderne grâce notamment  à son port.

Les Oasis

Dans l’immensité du Sahara mais aussi aux portes du désert, les oasis surnommées  « îles du désert » sont nombreuses et classées parmi les plus belles au monde. Parmi ces oasis, figurent Bou Saada, « la cité du Bonheur » où vécut le peintre Etienne Dinet, Biskra, « la reine des Zibans », Tolga,  la plus importante oasis des Zibans, réputée pour la qualité de ses dattes, la « Deglet Nour » (les doigts de lumière),  El Oued, la « ville aux mille coupoles », Touggourt, la région des dunes (nord du Grand erg oriental), Ouargla, l’immense oasis dont la palmeraie compte plus d’un million de dattiers, Ghardaïa, la ville en forme pyramidale (fondée en 1053) et Laghouat l’authentique porte du désert (située à 400 km de la capitale ). Taghit, véritable joyau du désert est la palmeraie la plus célèbre du pays.

Le M’zab

Situé au centre de l’Algérie, Le M’zab est un plateau rocheux dont l’altitude varie entre 300 et 800 mètres. C’est un ensemble de cinq oasis, qui regroupe cinq ksours (villages fortifiés) : Ghardaïa – Melika – Beni-Isguen – Bounoura et El-Atteuf.

Deux autres oasis isolées sont situées plus au nord: Berriane et Guerrara. A son pied, les habitations, aux minuscules fenêtres et portes basses (pour se protéger du vent de sable et de la chaleur) s’accrochent les unes aux autres et les ruelles étroites forment un véritable labyrinthe. Chaque cité est protégée par des remparts et des portes. Les palmeraies sont indissociables de ces cités. Elles abritent les résidences d’été qui accueillent les habitants durant les grosses chaleurs. Les jardins y sont luxuriants et les fruits abondants, grâce à un système d’irrigation ancestral.

Le Désert

 

Le Sahara, désert situé au nord de l’Afrique, s’étend sur dix pays (du Maroc à la Mauritanie, en passant par le Soudan et le Niger). Toutefois c’est sur le territoire algérien qu’il occupe le plus d’espace. Le terme Sahara est d’origine arabe (As-Sahara) qui signifie désert ou steppe.  C’est un désert chaud et sec, en été, la température peut atteindre 50 degrés dans la journée.  En hiver, la nuit, elle peut chuter à moins 5 degrés en altitude. Auparavant, le Sahara était marécageux. Couvert de steppes et de savanes, sa faune était très riche. Aujourd’hui il ne reste que des fossiles perdus dans le sable et des peintures rupestres.

 

Le Grand Erg

 

Les ergs sont de grands massifs de dunes qui occupent environ 20% de la surface du Sahara. Ils évoluent en fonction des vents dominants. Les conditions climatiques y sont extrêmement sévères. Les rares traces de végétation se concentrent dans de petites oasis situées au périmètre du désert. Parmi les plus grandes, on trouve au nord celle d’El Oued. Dans le Grand Erg occidental, se situent les jardins de la Saoura, du nom de l’oued qui la traverse. La vallée de la Saoura est l’une des régions les plus attrayantes du sud algérien.

Le Gourara est une région d’Algérie formée d’un ensemble d’oasis. Cerné par le Grand Erg occidental (au nord), le Touat et la Saoura (à l’ouest) et le plateau de Tadmaït (au sud et à l’est), une immense étendue plate et pierreuse qui la sépare du Tidikelt (Aïn Salah).

Tout comme le Touat (Adrar) et le Tidikelt, cette région utilise le système d’irrigation des Foggaras (système de captation des eaux d’infiltration). Le Grand Erg, c’est aussi Beni Abbès, Guirzim, Kerzaz, Timoudi, les oasis du Gourara et la proximité des villes de Laghouat, Ghardaïa et Béchar. Cette barrière apparemment infranchissable a toujours été sillonnée par les caravanes qui font la liaison entre les oasis disséminées dans les vagues de sable. Les principales villes, bordant le Grand Erg occidental, sont El Menia (aussi appelée El Goléa), Timimoun (Gourara) et Adrar (Touat).

Le Tassili

Ce massif montagneux d’une superficie de près de 120 000 km renferme les ruines d’une ville antique. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1982 et réserve de l’homme et de la biosphère en 1986, le parc possède l’un des principaux ensembles d’œuvres rupestres au monde, comprenant plus de 15 000 dessins et gravures. Il est considéré, à ce jour, comme étant le plus grand musée à ciel ouvert du monde. Sa principale ville est Djanet dont le nom signifie Paradis. Elle est connue pour ses constructions blanches aux portes bleues, bordant des rues rehaussées de réverbères bleu sombre et dorés et sa magnifique palmeraie dominée par d’imposantes montagnes.

Le Hoggar

 

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987, le massif volcanique du Hoggar, qui existe depuis plus de trois milliards d’années, est une formation géologique immense.

Il présente un paysage des plus fascinants avec ses vagues de larves durcies dont les couleurs vont du jaune flamboyant au violet noir. Le climat y est très chaud en été et il peut y geler les nuits d’hiver. Il y est tout de même moins extrême que le reste du Sahara et le Hoggar est de fait un important refuge pour certaines espèces animales et végétales. C’est aussi le territoire des Touareg, ces hommes bleus (couleur de leurs vêtements) si accueillants.

La beauté sidérante de ce relief volcanique, invite à la médiation à l’instar du père Charles de Foucauld, un prêtre chrétien qui a vécu en ermite dans le Hoggar au début du siècle dernier.

L’ermitage du Père Foucauld situé sur le sommet du plateau de l’Assekrem,  constitue une escale incontournable dans les circuits touristiques organisés dans le Hoggar.

 Organismes officiels

MINISTÈRE DU TOURISME ET DE L’ARTISANAT

Adresse: 119 rue Didouche Mourad, Alger.

Tel: 00 213 21 71 45 45 / 00 213 21 71 34 34

Fax: 00 213 21 71 46 50

Site Web: http://www.mta.gov.dz/mta/fr/

Email: contact@mta.gov.dz

Logo:

ministre

Accéder au site web

OFFICE NATIONAL DU TOURISME (ONT)

Bd, Che Guevara 02, Rue Smail Kerrar Alger.

Tél : 00 213 21 71 30 60/64 ;

Fax : 00 213 21 43 80 59.

E-mail : ont@ont-dz.org ;

Site web : www.ont.dz

Logo:

LogoOnt

Accéder au site web
ENTREPRISE DE L’OFFICE NATIONALE ALGÉRIENNE DU TOURISME (ONAT)

126 Bis A rue, Didouche Mourad Alger.

Tél : 00 213 21 74 44 48, 00 213 21 74 32 14.

E-mail : onatcentre@onatalgerie.com

E-mail : direction-marketing@onatalgerie.com.

Site web : www.onat.dz

Logo:



Accéder au site web
CHAMBRE NATIONALE DE L’ARTISANAT ET DES MÉTIERS

Village Artisanal de Sidi-Fredj BP 73 Staouéli – Alger.

Tél/Fax: 00 213 21 37 61 94.

E-mail : cnam_artisanat@hotmail.fr,

E-mail : contact@cnam-dz.com

www.cnam.dz



Logo:

cnam

Accéder au site web
AGENCE NATIONALE DU DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE

Village Artisanal Sidi Fredj BP 78 Staoueli Alger

Tél : 00 213 21 37 60 43

Fax : 00 213 21 37 67 16

E-mail : andtdtc@yahoo.fr

E-mail : andt@mta.gov.dz

Site Web : http://www.andt-dz.org/

Logo:

andt

Accéder au site web

TOURING CLUB D’ALGÉRIE

Les vergers birkhadem ALGER

30, rue Hassane Benaâmane, les Vergers

16105 Birkhadem , Algérie

Tél : +213 21 54 13 13

Fax : +213 21 543953


Musées

MUSEE NATIONAL DES BEAUX ARTS
Art moderne
Peinture
Dessin
Sculpture
Gravure

DAR ES-SALAM
RUE MOHAMED BELOUIZDAD
EL-HAMMA – ALGER

TEL : (213) (21) 66.10.75 / 49.16

MUSEE NATIONAL DES ANTIQUITES
Antiquités classiques et musulmanes
Art musulman

117, BOULEVARD KRIM BELKACEM
PARC DE LA LIBERTE
ALGER

TEL: (213) (21) 74.66.86
FAX : (213) (21) 74.74.71

Accéder au site web

MUSEE NATIONAL DU BARDO

Ethnographie
Préhistoire
Collections africaines

3, RUE FRANKLIN ROOSEVELT
ALGER
TEL: (213) (21) 74.76.41

Accéder au site web

MUSEE DE TIPAZA
Sculpture et archéologie antique

RUE DES MUSES
TIPAZA

TEL: (213) (24) 47.89.38 / 75.43

Accéder au site web

MUSEE NATIONAL DES ARTS TRADITIONNELS ET POPULAIRES

Collections artisanales
Arts et traditions populaires

9 RUE MOHAMED AKLI MALEK
CASBAH – ALGER

TEL: (213) (21) 71.34.14

Accéder au site web

MUSEE DE L´ARMEE NATIONALE POPULAIRE
Collections se rapportant a la lute de libération nationale

RIADH EL FETH
EL-MADANIA
ALGER

TEL: (213) (21) 67.15.47 / 09.70 / 19.91
FAX : (213) (21) 67.19.74

PALAIS DES RAIS DES ARTS
ET DE LA CULTURE

23, BOULEVARD AMARA RACHID
ALGER

TEL: (213) (21) 71.02.58

MUSEE NATIONAL DU MOUDJAHID
Collection sur la guerre de liberation nationale

RIADH EL FETH
EL-MADANIA
ALGER

MUSEE DU PALAIS DU DEY
Monument palais du Dey

ALGER

MUSEE DE PLEIN AIR CHERCHELL
Archéologie
Antiquités égyptiennes, grecques et romaines

PARC BOCQUET
CHERCHELL TIPAZA

TEL: (213) (24) 44.61.84

MUSEE D´HIPPONE
Antiquités classiques
Mosaïques

ROUTE DHIPPONE
ANNABA

TEL: (213) (37) 83.71.71

MUSEE DE TIMGAD
Antiquites classiques
Sculpture
Mosaiques
Collections

TIMGAD-AURES
BATNA

MUSEE D`EL-DJAMILA
Sculptures
Mosaiques classiques

DAIRA EL-DJAMILA
SETIF

TEL: (213) (36) 85.17.59

MUSEE DE SETIF
Antiquites classiques
Ethnographie

SETIF

MUSEE ZABANA
Préhistoire
Antiquitées
Arts modernes
Sciences naturelles

19 Bd ZABANA
ORAN

TEL: (213) (41) 34.37.80

MUSEE DE TLEMCEN
Antiquités
Arts Musulmans

MOSQUEE DE SIDI BEL-HACENE
TLEMCEN

TEL: (213) (43) 26.55.06

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com